On nomme image une expression à l’aide de laquelle, en vertu d’analogies intimes, faciles à saisir, on revêt de formes un sentiment, une idée, un fait plus ou moins abstrait.

Quant au symbole, il se présente comme le rapport d’analogie entre deux éléments, dont l’un se présente comme la référence de l’autre.

Chez Maurice Bandaman, les images et les symboles des proverbes de son roman La bible et le fusil expriment de façon formelle les idées. Leur étude dans les proverbes dispose d’un enseignement qui en explique le langage primaire.

Dépendant de la culture et du contexte dans lequel on les emploie, ils sont les médiateurs entre le monde physique et le monde de la pensée.

ZIGLOBITHA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *