Le présent article s’est intéressé à l’étude de la dynamique de la rivière Kara située dans la région de la Kara au nord du Togo.

Il a visé l’étude du façonnement de cette rivière au lit d’érosion marqué par une évolution insignifiante de son lit et de ses berges.

La méthodologie de recherche utilisée est essentiellement basée sur les observations et les mesures directes de terrain.

L’abrasion fluviale est le processus majeur de façonnement du lit de la Kara. Son action par frottements et jets de sables contre les parois rocheuses a déclenché le polissage de ces dernières et la sculpture de marmites de géants.

De formes diversifiées, les marmites de géants constituent un biotope particulier pour certaines espèces aquatiques et peuvent également être aménagées à des fins touristiques.

Les valeurs élevées des indices d’émoussé (> à 1) dans l’ensemble traduisent l’ampleur du polissage effectué sur ces blocs.

ZIGLOBITHA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *