Dans cette étude nous donnons d’abord un aperçu des enseignes rédigées en espagnol ou faisant allusion à cette langue dans la ville d’Abidjan.

Nous en proposons ensuite une typologie selon deux critères principalement : celui du secteur d’activité et celui de la caractéristique linguistique ou grammaticale des termes utilisés.

Enfin, nous analysons ces écrits à la lumière du rapport des Ivoiriens à la langue espagnole d’une part et, d’autre part, à l’aune des relations entre le Royaume d’Espagne et une République de Côte d’Ivoire de plus en plus ouverte au reste du monde.

ZIGLOBITHA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *