Il n’est sans doute pas aisé de s’émanciper de toutes les conceptions qui opposent la poésie à la prose ; mais une caractérisation excessivement formelle passe sous silence ces auteurs qui ont expérimenté les deux formes, les ont mêlées et y ont ajouté leur propre poétique.

Cette opposition a-t-elle encore lieu d’exister à une époque où, de la poésie à la prose, le souci de l’espace prend le pas sur celui du respect des normes propres aux différents genres littéraires ?

Ainsi, la spatialisation du discours poétique et les récits d’espaces occupent une place de choix dans la production littéraire de Petr Král.

ZIGLOBITHA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *